Créer son entreprise en franchise, les préalablesS’il n’est plus besoin de démontrer tous les atouts qu’offre une entrée en franchise pour une entreprise qui démarre ses activités, il demeure essentiel pour un entrepreneur de savoir quels démarches mener et quelles prédispositions sont nécessaires pour la réussite de son projet. Dans ce cadre, nous vous proposons ici un rapide aperçu des éléments que nous jugeons indispensables avant d’envisager tout contrat de franchise avec une quelconque enseigne ou marque.

 

Etre un bon entrepreneur

Dis comme cela, le concept peut paraître un peu flou. Mais de façon plus précise, la gestion d’une franchise exige d’un  entrepreneur qu’il puisse justifier d’un certain nombre d’aptitudes en termes de gestion, de développement commercial et d’analyse économique. Cela implique certaines prédispositions à diriger une entreprise et à s’inscrire dans une dynamique de réseau. Ainsi, si vous ne possédez pas certaines bases ou que vous n’êtes pas disposé à respecter certaines règles, mieux vaut peut-être vous orienter vers une autre forme d’entreprenariat pour votre EURL.

 

Définir clairement l’activité de son entreprise

C’est un point essentiel de la réussite de la réussite de votre entreprise. Cela sous-entend une analyse approfondie du marché en accord avec vos aptitudes et vos objectifs de développement. En effet, certains secteurs d’activité n’ont qu’un potentiel très réduit pour le développement des PME en franchise. De même, certaines activités exigent une formation et des qualifications spécifiques sans lesquels vous ne pouvez pas lancer votre entreprise. Prenez donc bien le temps d’évaluer le marché et faites-vous aidez d’un spécialiste au besoin. Par ailleurs, il est également important de prendre en compte l’investissement initial nécessaire pour vous lancer dans tel ou tel domaine ainsi que les frais initiaux à payer au franchiseur.

 

Choisir la bonne franchise pour son entreprise

Le franchiseur joue un rôle majeur dans la réussite de votre projet d’entreprise. Avant la signature de votre contrat de franchise, vous devez prendre la peine d’évaluer sa réelle part du marché, sa notoriété ainsi que les perspectives qu’il vous offre. Rien ne sert en effet d’inscrire votre entreprise dans un réseau de PME dans une région déjà totalement verrouillée par la concurrence ou par le franchiseur lui-même. De même, un franchiseur qui n’est pas en mesure de vous fournir une véritable assistance et un transfert de compétences ne vous sera pas vraiment d’une grande utilité. Enfin, prenez le temps de bien analyser les termes financiers de votre contrat de franchise. Si les exigences financières de votre franchiseur sont trop élevées, mieux vaut peut être voir ailleurs.

Remplir le dossier de candidature à la franchise